LE MEDIA DE L'IEJ Strasbourg

Presse Web

La France Insoumise retente sa chance

Pour l’élection présidentielle, Dockinfos propose une série d’articles consacrée aux partis politiques. Le but : informer les nouveaux électeurs sur chaque candidat pour le prochain quinquennat. Une série réalisée par les étudiants en école de journalisme de Strasbourg.

La France Insoumise (LFI) a été fondée en 2016 par le socialiste Jean-Luc Mélenchon. Le 24 février dernier, le parti a décroché ses 500 parrainages d’élus nécessaires pour concourir à l’élection présidentielle. Retour sur ce jeune parti.

Dernière ligne droite dans la course à la présidence française. Mené par son leader Jean-Luc Mélenchon, le parti politique La France Insoumise figure désormais parmi les 12 finalistes à l’élection présidentielle cette année. Allant de l’extrême gauche à la gauche radicale, ce parti est considéré comme écosocialiste : sortie du nucléaire, VIe République, création d’un impôt universel ou encore augmentation du Smic, LFI privilégie le progrès social et environnemental et se veut proche des Français. Intitulé « L’Avenir en commun », le programme du parti a été présenté comme celui « de l’union populaire ». Il a été créé sur la base de réponses données par des citoyens à l’issue de différents questionnaires proposés par LFI.

Une diversité au sein du parti

A l’origine, l’élaboration du programme de LFI a été réfléchie par l’économiste Jacques Généreux ainsi que la juriste Charlotte Girard, respectivement spécialistes en néo-libéralisme et droit public. De ce fait, ils ont pu intégrer aux 7 principaux axes du programme la question d’une VIe République, mais aussi l’abrogation de la loi Travail. Aujourd’hui, le mouvement rassemble des membres des Communistes Insoumis, du parti Ensemble ! ou encore de syndicalistes ainsi que des citoyens individuels issus ou non de la politique. Depuis avril 2019, LFI compte déjà plus d’un million d’adhérents. Mais ce n’est pas tant le parti en lui-même qui attire ses partisans, mais plutôt son célèbre leader. Déjà connu dans le milieu politique avant 2016, Jean-Luc Mélenchon est une figure parmi les politiciens depuis 1976.

Plus qu’un parti, un mouvement

Le parti LFI ne se considère pas comme tel. En effet, La France Insoumise a indiqué qu’elle « n’est pas un parti politique. C’est un mouvement de citoyens individuels qui se reconnaissent dans la démarche de Jean-Luc Mélenchon sans pour autant rejoindre un parti politique ou une association ». Un statut large qui permet à ce jeune parti de se développer surtout après son échec à ses premières élections en 2017 avec l’obtention de 19,8 % des voix au premier tour. Aujourd’hui La France Insoumise profite de son influence pour s’élever haut dans la sphère politique. Avec des meetings spectaculaires animés par la réalité virtuelle ainsi que ses débats mythiques, Jean-Luc Mélenchon veut faire les choses en grand et montre sa détermination. Les effets se font déjà ressentir : il fait partie des candidats favoris selon les sondages aux côtés d’Éric Zemmour, Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

Jean-Luc Mélenchon, doyen en politique. Présent sur la scène politique depuis 1976, Jean-Luc Mélenchon a une longue carrière bien remplie. Il a été membre du Parti Socialiste (PS) jusqu’en 2008, année où il décide de fonder son propre parti, le parti de gauche (PG) qu’il copréside pendant 6 ans. Puis en 2016 La France Insoumise est créée. En parallèle, il a occupé des fonctions de sénateur, conseiller municipal, député européen ou encore ministre sous le gouvernement Lionel Jospin. A 70 ans M. Mélenchon en est à sa troisième campagne présidentielle. En novembre 2020, il annonce sa candidature à la présidence de 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.