LE MEDIA DE L'IEJ Strasbourg

Uncategorized

"Quelle Europe de la justice voulons-nous ?"

C’est la question qui sera posée au sein de la librairie Kléber de Strasbourg lors de la consultation citoyenne sur l’Europe de la Justice ce samedi 20 octobre. Cette consultation est organisée par le CEIFAC (Collège européen des investigations financières et analyse financière criminelle), basé à Strasbourg. En toile de fond de cet événement : les assassinats de journalistes dans des pays de l’Union européenne.

L’Europe commémore un fait sombre pour la Justice et la presse. Le 16 octobre 2017, la journaliste maltaise Daphne Caruana Galizia était assassinée lors de son enquête sur des affaires de corruption dans son pays. Cet acte, suivi par le meurtre du journaliste d’investigation Jan Kuciak en Slovaquie puis celui de la présentatrice bulgare Viktoria Marinova pose la question du respect des valeurs européennes, de la justice en Europe et de la corruption. En vue du sommet de Sibiu (Roumanie) en mai 2019 sur l’avenir de l’Europe à 27, le Collège européen des investigations financières et analyse financière criminelle (CEIFAC) organise le samedi 20 octobre à la librairie Kléber de Strasbourg une consultation citoyenne sur le thème de l’Europe de la Justice.

Hommage à Daphne Caruana Galizia

Cette consultation rassemblera des spécialistes européens de ces questions de justice et d’investigations, auxquels les citoyens pourront poser des questions dans le cadre d’un débat. Paul Caruana Galizia sera également présent. L’invitation du fils de la journaliste maltaise assassinée il y a tout juste un an « s’explique par l’engagement de sa mère », précise Emilie Ehrengarth, docteure en droit et membre du CEIFAC. La journaliste « qui se battait pour la vérité et le respect des règles, luttait contre un phénomène qui entre dans le champ de compétence du CEIFAC ». Après la consultation, une cérémonie l’hommage à la journaliste est organisée par le CEIFAC dans l’Hôtel de Ville de Strasbourg.

Lutter contre la corruption

L’institution a des missions diverses : la formation et la recherche dans le domaine de l’investigation sur les fraudes financières, le blanchiment, la corruption. Elle est dirigée par Chantal Cutajar. La création du CEIFAC, en juin 2013, répond à une volonté de l’Union européenne de coopérer sur ces questions, puisque ces crimes dépassent la plupart du temps les frontières.

La question d’une justice européenne se pose de manière de plus en plus évidente, notamment lorsqu’on voit à quel point les enquêtes sur les meurtres des trois journalistes européens patinent. Le 2 novembre aura d’ailleurs lieu la journée internationale contre l’impunité des crimes contre des journalistes.

Maud Lénée-Corrèze

Informations sur la consultation citoyenne

Samedi 20 octobre, de 15h à 17h à la librairie Kléber, salle blanche

Place Kléber, Strasbourg

Seront présents :

  • Chantal Cutajar, directrice-générale du CEIFAC
  • Paul Caruana-Galizia, fils de Daphne Caruana Galizia
  • Olivier Chainet, expert groupe renseignement financier Europol
  • Michel Claise, juge d’instruction financier, TGI de Bruxelles
  • Gilles Duval, secrétariat général du Conseil de l’Union européenne, chef de l’unité « Evaluations des politiques dans les domaines Justice et Affaires Intérieures et politique des drogues »
  • Laurent Richard, Journaliste d’investigation, Forbidden Stories (sous réserves)
  • Les auditeurs du CEIFAC, policiers, gendarmes, douaniers, magistrats de plusieurs Etats membres de l’UE

Accès :

Station Tramway Homme de Fer A,B,C,D,E,F

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.