LE MEDIA DE L'IEJ Strasbourg

Alsace

Strasbourg, premier défi de Thierry Henry

Récemment nommé entraîneur de l’AS Monaco pour pallier aux mauvais résultats de l’équipe, Thierry Henry semble d’ores et déjà focalisé sur le match de samedi qui l’opposera au Racing club de Strasbourg. Une rencontre pleine d’enjeux qui s’annonce ouverte.

Son amour pour le ballon rond était trop fort. L’international français Thierry Henry est depuis samedi dernier le nouvel entraîneur du club de la Principauté. Quatre ans après avoir mis un terme à sa carrière de joueur, le voilà propulsé au rang de chef d’orchestre.  Courtisé par Bordeaux le mois dernier suite à la mise à pied de Gustavo Poyet, l’homme a finalement décidé de rejoindre Monaco. « C’était le choix du coeur » avance Thierry Henry en parlant de son premier club en tant que joueur.
L’enfant du Rocher
Comme Didier Deschamps en 2001, Thierry Henry commence sa carrière d’entraîneur au sein de l’AS Monaco. Son premier challenge serait pour lui de faire mieux que l’actuel coach des Bleus qui avait terminé sa saison de découverte à la 14 ème place du championnat. Pour l’heure, aucune pression n’est mise par les dirigeants monégasques. « Thierry Henry a été un très grand joueur et nous n’avons aucun doute qu’il sera un très grand entraîneur. Nous ne lui avons pas fixé d’objectifs » assure le vice-président du club Vadim Vasilyev. Détendu lors de sa présentation aux médias, l’homme aux 142 matchs sous le maillot blanc et rouge assure qu’il fera de son mieux. « Pour moi, un coach est fait pour rendre les joueurs meilleurs. C’est ma mission ».
La forteresse alsacienne

Champions de France 2016-2017, les Monégasques s’étaient facilement imposés 3-1 la saison dernière à la Meinau. Forts de leur expérience, ils avaient terminé à la seconde place de la Ligue 1. Quelques mois plus tard, les enjeux sont bien différents. Après neuf journées, Monaco occupe une modeste 18 ème place tandis que Strasbourg, son futur adversaire, se situe au 9 ème rang. Côté alsacien, c’est l’attaque qui est florissante avec déjà 16 buts au compteur pour 9 du côté de l’ASM. Deux des trois succès du Racing ont été glané à domicile. Dans son antre, L’équipe strasbourgeoise de Thierry Laurey sait se sublimer durant les grandes rencontres. La saison dernière, le promu alsacien s’était payé le scalp du PSG de Neymar, et de l’OL de Nabil Fékir.

Pour Monaco, Il faudra stopper l’hémorragie de 10 matchs sans victoire dès samedi à Strasbourg. Une rencontre aux enjeux pourtant opposés.  A travers son équipe, Thierry Henry tentera de « retrouver une certaine joie et une sécurité » tandis que le Racing visera la victoire. Les cages de la Meinau pourraient trembler ce week-end !

Lucas RUCH 

(Source  et photo: conférence de presse de l’AS Monaco)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.