LE MEDIA DE L'IEJ Strasbourg

Uncategorized

La coordination nationale d’Alternatiba débarque à Strasbourg !

Plus d’une centaine de responsables locaux d’Alternatiba se retrouveront dans la capitale du Grand Est du 23 au 25 novembre pour faire le point sur les actions passées et tracer des perspectives d’avenir.

Alternatiba est un mouvement qui réunit des milliers de citoyens français qui souhaitent mettre en place des alternatives concrètes pour pallier au changement climatique. Trois fois pour an, les responsables locaux de Marseille à Lille en passant par Brest se réunissent pour « faire un bilan, adapter notre stratégie et proposer de nouvelles idées », s’enthousiasme Clément Charbonnier, l’un des responsables strasbourgeois.

Cette fois-ci, c’est le Molodoï, lieu associatif et autogéré, qui accueillera l’événement. Les responsables de la salle, sensibles à la cause, ont même annulé un événement déjà programmé pour permettre la tenue de cette coordination.

Le Tour Alternatiba et la campagne Alternatives Territoriales

De vendredi à dimanche soir, des réunions, des ateliers et des formations seront proposés aux militants. Plusieurs points seront à l’ordre du jour. D’une part, le Tour Alternatiba qui a rencontré un grand succès cet été : pas moins de 80 000 participants ont traversé l’Hexagone à vélo pour sensibiliser au changement climatique. D’autre part, la campagne Alternatives Territoriales menée actuellement où des groupes de travail locaux cherchent à ancrer la transition écologique dans les territoires. A titre d’exemple, Clément Charbonnier cite le plan climat dans la municipalité Strasbourgeoise : «  On tente de peser dessus pour le rendre plus ambitieux, nous sommes tout de même la quatrième ville la plus polluée de France…», regrette-t-il.

De la détente et du partage

Il y aura également un temps de formation pour apprendre à parler aux médias, à mener des actions non-violentes et initier à la désobéissance civile. Pour finir, des moments de détente sont au programme. Vendredi soir, une soirée ouverte est organisée où les citoyens et militants locaux sont invités à venir échanger. Le samedi soir sera plus festif avec des concerts à la clé. Pour héberger tout ce beau monde, les responsables strasbourgeois cherchent activement « des petits bouts de canapé, sourit Clément Charbonnier, ou n’importe quel hébergement». Un appel a également été lancé pour recruter des bénévoles. Avis aux amateurs !

Fanny Perrette

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.