LE MEDIA DE L'IEJ Strasbourg

Presse Web

Tout feu tout flamme à Strasbourg

Inaugurée lundi à Strasbourg, la Quinzaine culturelle iranienne, portée par l’association Strass’Iran, revient pour sa 7ème édition. L’annuelle et traditionnelle fête du feu s’est tenue ce 15 mars au soir à l’Orangerie.

Dans le cadre de la Quinzaine culturelle iranienne à Strasbourg, près de 200 personnes se sont réunies ce mardi soir pour le Tchahârshanbé Souri, la traditionnelle fête du feu. Malgré une météo peu coopérative, ils ont répondu massivement présents pour se réunir et danser sur de la musique traditionnelle, savourer les spécialités iraniennes et bien sûr s’adonner au traditionnel saut par dessus les flammes. Une tradition qui traverse le temps et les frontières.

Une coutume annuelle

Cette fête a rituellement lieu dans la soirée du dernier mardi précédent l’arrivée du printemps, qui marque le début de la nouvelle année iranienne. «Dans une tradition plurimillénaire remontant à l’époque de l’empire perse et de la religion zoroastrienne, les Iraniens célèbrent donc l’arrivée du nouveau jour en se purifiant par le feu. C’est un moyen de se décharger symboliquement des mauvaises choses de l’année passée, et d’accueillir le printemps et l’énergie positive», explique Sepideh Neydavoodi, co-organisatrice de l’événement. Et si pour certains c’est avant tout un moyen de se réunir et de s’amuser, pour beaucoup dont Kamran, Iranien vivant à Strasbourg depuis près de 10 ans, «cette tradition représente un lien avec mon pays d’origine, et je ne la manquerais pour rien au monde».

Un appel à l’échange

Cette fête est surtout pour ses organisateurs et pour nombre de membres de la diaspora iranienne en Alsace un moyen de mettre à l’honneur leur culture et leurs traditions, tout en prônant le partage, la fraternité et l’échange culturel. Et il semblerait que les visiteurs et curieux y soient sensibles, au vu du nombre de personnes présentes. Pour Sepideh Neydavoodi et ses collègues de l’association Strass’Iran, «l’intérêt de cette quinzaine culturelle iranienne est avant tout le dialogue interculturel, l’ouverture aux autres et la volonté de faire converser Orient et Occident».

La quinzaine culturelle iranienne se tiendra jusqu’au 27 mars à Strasbourg. Au programme expositions, conférences, concerts, cinéma, rencontres… une invitation au partage, et de quoi découvrir ou redécouvrir l’Iran !

Y aller : La Quinzaine Iranienne – Strass’Iran (strassiran.org)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.