LE MEDIA DE L'IEJ Strasbourg

Presse Web

Résistons ! pour une France authentique

Pour l’élection présidentielle, Dockinfos propose une série d’articles consacrée aux partis politiques. Le but : informer les nouveaux électeurs sur chaque candidat pour le prochain quinquennat. Une série réalisée par les étudiants en école de journalisme de Strasbourg.

Jean Lassalle a entamé, cette année, sa deuxième course à l’Elysée. Sous son parti Résistons!, il annonce sa candidature en mars 2021 et atteint les 500 parrainages d’élus nécessaires environ 1 an après, le 17 février 2022. A quinze jours des élections, les rebondissements sont nombreux au sein du parti. 

« Un candidat de merde et inutile ». Ce sont les mots qu’a prononcés Jean Lassalle il y a deux semaines sur CNEWS, après avoir été évincé de l’émission La France face à la guerre, diffusé sur TF1. Mis de côté, le candidat a vivement répondu en laissant entendre un possible retrait de la course présidentielle. Si à ce jour, il n’a toujours pas joint l’acte à la parole, cette réaction virulente lui a valu une ascension dans les sondages. Aujourd’hui, il se place à 3% des intentions de vote devant Anne Hidalgo (2%) et Nicolas Dupont-Aignan (1%).

Une figure politique de longue date

Résistons! découle d’un engagement politique de longue durée. D’abord proche de François Bayrou, il l’accompagne lors de la campagne présidentielle de 2007. Il fonde en 2015 l’association de la Marche citoyenne, base de ce qui deviendra plus tard son parti. Ce conseil, d’envergure nationale, a pour objectif de laisser les citoyens s’exprimer, être écoutés, afin de regagner leur confiance et de se projeter sur l’avenir. S’il le soutenait jusque-là, Jean Lassalle se détache de François Bayrou à élection présidentielle de 2017. Ce nouveau chapitre conforte le candidat dans sa volonté d’aller plus loin et il laisse entendre, le 3 mars 2016, qu’il envisage de se présenter à son tour. Une annonce qu’il ne tarde pas à officialiser le 17 mars 2016 lors d’un entretien accordé à la République des Pyrénées. En octobre, il fonde son mouvement de campagne Résistons! dans l’esprit de son association la Marche citoyenne. Pour sa première candidature, il obtient 1,21% des voix au premier. Un score qui le classe septième sur onze candidats.

Un territoire mit en avant par le parti

 A travers son mouvement politique, Résistons! cherche à valoriser l’écoute et l’expression de tous les Français. Jean Lassalle entreprend d’être le porte-parole du peuple au cœur des institutions. Revaloriser les services de proximité, remettre en place ceux qui ont disparu, revitaliser les petits commerces de proximité et l’artisanat de campagnes, banlieues et villes sont autant de desseins pour le jeune parti qui entame sa deuxième campagne présidentielle. Le groupe politique désire également permettre à chacun, peu importe l’âge, le milieu social ou l’origine de trouver pleinement leur place dans la société. Enfin, pour appuyer sa volonté de mettre en avant les campagnes françaises, le parti souhaite valoriser les produits issus de l’agriculture française dans sa diversité.

Un homme de terrain

               Jean Lassalle entame en 2013 un tour de France à pied de plus de 5000km. Cette épopée, qui a duré plus de huit mois, a permis au candidat de dialoguer avec les Français mais également de leur donner la parole. « Cette marche […] m’a permis d’écouter nos compatriotes, de recueillir leurs peurs, leurs doutes et leurs aspirations. […] Ici, je veux rendre compte, le plus fidèlement possible, des milliers de témoignages que j’ai reçus. La parole des français qui ont choisi de s’exprimer librement devait être retranscrite et portée à l’attention du plus grand nombre », explique-t-il dans le rapport de cet évènement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.