LE MEDIA DE L'IEJ Strasbourg

Presse WebSport

Nations à suivre à l’Euro (4/10) – Pays-Bas : Les Oranjes ont bien mûri

A moins d’un mois de l’Euro de football, l’heure est au décryptage des nations. Pendant dix jours, la rédaction propose une fiche technique des dix pays attendus au tournant dans cette compétition.

Déjà couronnés en Europe en 1988, les Pays-Bas ont des arguments pour gagner la coupe cette année. Les Oranjes font office de redoutables adversaires dont il faudra se méfier. Après avoir manqué l’Euro 2016, les Néerlandais sont de retour dans la compétition. Ronald Koeman, ancien joueur des Pays-Bas, avait repris les rênes de la sélection pour relancer la machine après deux années compliquées. Auteur d’un bilan positif à la tête des Oranjes (20 matchs, 11 victoires, 4 défaites, 5 nuls pour 43 buts marqués), il s’est finalement retiré du poste pour guérir le Barça l’été dernier. Depuis, c’est Frank de Boer qui dirige les Pays-Bas, un nouveau tournant dans la reconstruction de l’équipe. Malgré un collectif rajeuni et l’absence de Virgil Van Dijk, les Pays-Bas peuvent espérer aller loin dans cet Euro grâce notamment à la fougue d’une jeunesse dorée.

La liste de la sélection néerlandaise :

Il y a quelques jours, le sélectionneur Frank de Boer a dévoilé une première liste élargie de 34 joueurs. La plus grosse absence est celle du défenseur central et capitaine Virgil Van Dijk (Liverpool) blessé le 17 octobre 2020 et qui a officiellement déclaré forfait le 13 mai. C’est donc Mathias de Ligt (Juventus) et Daley Blind (Ajax Amsterdam) qui devraient former la charnière centrale lors de l’Euro. Au milieu de terrain, les expérimentés Donny Van de Beek (Manchester United) et Georgio Wijnaldum (Liverpool) devraient être titulaires, à côté de Frenkie De Jong. Devant, l’attaque sera sans doute menée par Quincy Promes et  Memphis Depay, auteur de 20 buts et 10 passes décisives en Ligue 1 cette saison. Plusieurs jeunes auront peut-être également leurs chances, comme Ryan Gravenberch, la nouvelle étoile montante de l’Ajax d’Amsterdam âgé de 19 ans et qui a pris part à 41 rencontres toutes compétitions confondues avec le club Ajacide.

Le joueur clé de l’effectif :

Les Oranjes reviennent pour cette nouvelle édition après avoir manqué l’Euro 2016 en France. Cette renaissance est due en grande partie à l’émergence de jeunes talents notamment de l’Ajax Amsterdam. Frenkie De Jong est le symbole même de cette génération dorée, lui qui s’est désormais imposé dans l’entrejeu du FC Barcelone. Il est devenu une pièce maîtresse du système de Ronald Koeman, prédécesseur de Frank De Boer et fraîchement débarqué en Catalogne. Utilisé comme milieu relayeur, parfois défenseur central, le jeune prodige n’hésite pas à se projeter pour conclure les actions en l’absence de véritable numéro 9 au Barça. Ce gain en maturité lui permet aujourd’hui de s’affirmer comme l’un des leaders du milieu des Pays-Bas. 

37 : C’est le nombre de buts inscrits par les Pays-Bas depuis leur défaite en finale de la Ligue des Nations face au Portugal le 9 juin 2019. Et avec certains scores fleuves. En 2019, les Oranjes se sont imposés 4-2 face à l’Allemagne, 4-0 et 5-0 face à l’Estonie. Lors du dernier rassemblement en mars dernier, les Pays-Bas se sont notamment imposés 7-0 face à Gibraltar avec 6 buteurs différents au cours de la rencontre. Une grosse force offensive, donc. 

Calendrier et groupe

Les Pays-Bas se retrouvent dans le groupe C avec l’Autriche, la Macédoine du Nord et l’Ukraine

Matchs amicaux de pré-compétition :

  • Pays-Bas – Écosse (02.06)
  • Pays-Bas – Géorgie (06.06)

Phase de groupe :

  • Pays-Bas – Ukraine (13.06 – Amsterdam)
  • Pays-Bas – Autriche (17.06 – Amsterdam)
  • Macédoine du Nord – Pays-Bas (21.06 – Amsterdam)

Jules Zolt – Anthony Weissmuller

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.