LE MEDIA DE L'IEJ Strasbourg

Presse Web

Europe Ecologie-Les Verts vers le pouvoir ?

Depuis sa création en 2010 par Daniel Cohn-Bendit, le parti écologiste n’a jamais connu une franche réussite. Rallié au Parti Socialiste (PS) à l’occasion de la primaire de la gauche à l’élection présidentielle de 2017, ils n’ont fait que 6,36%, un parti qui s’annonce comme défenseur de l’écologie mais convainc peu de personnes.  

Après une primaire écologiste aux résultats serrés, c’est finalement Yannick Jadot qui représente Europe écologie-les-verts à l’élection présidentielle de 2022. « Liberté, égalité, fraternité, biodiversité” c’est le slogan de ce parti au service d’une “république écologique”.   

 
L’écologie n’est plus la panache des verts 

L’écologie fait désormais partie de la pierre angulaire de tous les partis politiques qui tiennent à être pris au sérieux. Le 31 octobre 2021, lors de la COP 26, les chefs d’Etat des différents pays de l’Union Européenne ont discuté des problèmes climatiques et écologiques. Un sujet indispensable dans une époque de dérèglement climatique et de montée de révoltes par des associations ou des citoyens. Les Verts perdent donc une partie de leur crédibilité dès lors que les autres partis mettent l’écologie au cœur de leur programme, en plus de leurs autres idéologies politiques. De plus, les Français sont sceptiques à l’idée d’un gouvernement pro-écologie car ils doutent des compétences dans les autres domaines notamment l’économie. Cela se ressent dans les sondages. Le candidat de l’élection présidentielle de 2022 n’obtiendrait que 5% des intentions de vote.  

Pour un développement durable  

Le programme de Yannick Jadot est très axé sur le développement durable. Il souhaite stopper les financements des entreprises engagées dans les énergies fossiles et sortir du nucléaire d’ici 15 à 20 ans. De plus, s’il a accès à l’Elysée, il promet de mettre en place un plan d’investissement de 50 milliards d’euros pour entre autres choses reconstruire l’économie, rénover les logements, déployer les énergies renouvelables. Yannick Jadot voudrait interdire l’élevage en cage des animaux à fourrure ainsi que la vente de voitures diesel et thermiques classiques à partir de 2030. Pour inciter à consommer local et bio, il veut supprimer la TVA sur ces produits. 

Yannick Jadot, un écologiste convaincu 

 Yannick Jadot commence sa carrière comme militant pour l’association Greenpeace notamment. Adhérent des Verts depuis 1999, c’est en 2008 qu’il s’engage entièrement en politique. L’année suivante, il est élu député européen, sous les couleurs d’Europe Ecologie. Pour la précédente élection présidentielle, il remporte la primaire écologiste en 2016 mais renonce finalement à sa candidature pour se rallier à Benoît Hamon. Cette année, il l’a de nouveau remporté, de justesse (51,03%) face à Sandrine Rousseau et est officiellement candidat pour Europe Ecologie Les Verts. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.