LE MEDIA DE L'IEJ Strasbourg

Non classé

Où en est le « Made in France » ?

À l’ère où la plupart des produits sont importés des pays où le coût du travail est bas, certains tiennent à acheter Français. Pour soutenir l’économie nationale, privilégier la qualité ou encore pour dénoncer les mauvaises conditions de travail dans les pays en développement, les raisons de consommer « Made In France » sont diverses. Malgré cela, de nombreux Français n’y ont pas accès. 

Si les produits « Made In France » séduisent de plus en plus les Français, ils ont tout de même du mal à se faire une place dans leurs placards. En effet, ces produits nationaux ne sont pas accessibles à tous, et la consommation de produits importés reste majoritaire. Mais pour quelles raisons? Selon une étude de l’Institut Français d’Opinion Publique (IFOP) menée sur un échantillon représentatif, 57% des Français sont freinés par le prix trop élevé des produits « Made In France ». Des prix certes plus élevés que ceux trouvés en grande surface, mais qui garantissent un produit de qualité fabriqué dans des conditions qui respectent l’environnement et les droits des personnes. Toujours selon ce sondage, 35% des Français estiment qu’il est difficile de trouver des produits labelisés « Made in France » dans les magasins, ce qui rend leur consommation plus difficile. Malgré les nombreux drapeaux tricolores présents sur les étiquettes, il est très difficile de trouver un produit qui soit entièrement « Made In France » c’est-à-dire entièrement fabriqué sur le territoire. 

Consommer « français » soutient les producteurs locaux tout en garantissant la qualité. / CP: D.L

Mais les Français y restent attachés

Le « Made In France » suscite toujours plus d’intérêt chez les Français… Et cela, Emmanuel SIEGER l’a comprit : son entreprise, Storks, propose des vêtements entièrement fabriqués en France. Très attaché à son Alsace natale, il tenait à ce que la production de ses produits soit française. Chez Storks, tous les vêtements sont garantis 100% bio et 100% français :  tricotage, teinture, confection, broderies, boutons, élastiques… Tout est confectionné sur le territoire. Selon Emmanuel, « il y a un intérêt croissant incontestable: de la volonté d’achat, nous sommes passé à l’acte d’achat. Mais pour notre part, nous ne nous inscrivons pas dans cette « mode » du Made in France. Notre démarche va au-delà de ces passes-passes marketing ». Pour lui, il ne s’agit pas d’ajouter sur ses produits un drapeau tricolore, mais bien de garantir des vêtements de qualité, fabriqués tout près de chez lui. 

Prêt-à-porter, alimentaire ou encore fabrications artisanales : les productions françaises s’étendent à tous les domaines au fil des années. Malgré les freins à leur consommation, les Français sont friands de ces produits « Made in France ». Qualité, respect de l’environnement, ou encore couverture sociale pour les travailleurs : les avantages sont nombreux. Depuis quelques années, les Français semblent soucieux de ce qu’ils consomment, notamment après les nombreuses polémiques autour de la qualité des produits fabriqués dans des pays où le coût du travail est faible. En achetant « français », les clients recherchent une qualité supérieure.

Doriane L’HUILLIER

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.